C’est un pèlerinage. S’approcher du mont Ventoux, c’est converger vers un point de recueillement. Penchés en avant sur leurs guidons, les cyclistes s’inclinent face à ce monument de l’histoire. En abordant ce géant de Provence, ils rouleront dans la roue des plus grands. Caresser le mythe de près, c’est une façon de s’approcher de la légende. Ou d’en faire partie.