Quelques-uns des plus puissants clubs de football européens seraient sur le point d’aboutir à la création d’un championnat semi-fermé à l’échelle du continent. C’est en tout cas ce que rapportent les médias espagnol Voz Populi et britannique Sky News cette semaine.

La compétition, qui pourrait voir le jour dès 2022, rassemblerait 18 équipes dont 11 «fondatrices» qui ne risqueraient pas la relégation pendant vingt ans, et sept «invitées» qui, elles, seraient susceptibles d’être remplacées en fonction de leurs résultats. Les matchs seraient joués en semaine, s’additionnant à ceux des ligues nationales mais concurrençant les Coupes d’Europe existantes. Objectif? Multiplier le nombre de rencontres entre les meilleures formations du monde, et donc maximiser leurs revenus via les droits de diffusion et les contrats de sponsoring.