Habitué aux places d’honneur, le Russe Aleksandr Vlasov s’est offert dimanche son premier grand succès en remportant le dernier contre-la-montre et le classement général du 75e Tour de Romandie, détrônant le maillot vert australien Rohan Dennis. «C’est ma première victoire dans le circuit World Tour, et maintenant je me dis que je peux en gagner d’autres», s’est réjoui sur la RTS le leader des Bora-Hansgrohe, après avoir couvert les 16 km entre Aigle et Villars en 33’40”.

Lire aussi: Fabian Cancellara: «Le but est de faire de la Suisse une grande nation du cyclisme»

Deuxième d’un souffle samedi dans l’étape reine en montagne, derrière son coéquipier colombien Sergio Higuita, le grimpeur de 26 ans a expliqué avoir voulu éviter les risques et s’économiser pour l’explication finale, son objectif depuis le départ.

Attendu sur le Tour de Suisse

Il a tenu parole. Dimanche, hors d’haleine sous la pluie, langue tirée, le longiligne Russe (1,86 m, 67 kg) a devancé devant les chalets de Villars l’Allemand Simon Geschke (Cofidis) de 31 sec, et le Suisse Gino Mäder (Bahrain Victorious) de 36 sec. Au général, le deuxième de Paris-Nice 2021 et récent troisième de la Flèche wallonne s’impose avec 50 sec d’avance sur Gino Mäder et 55 sec sur Simon Geschke. Il reviendra en juin sur les routes helvétiques pour le Tour de Suisse, avant de partir sur le Tour de France.

Lire également: Tour de Romandie: Higuita gagne à Zinal, Dennis proche du sacre

Aleksandr Vlasov est l’un des rares Russes à inscrire son nom au palmarès d’une épreuve internationale depuis que la plupart des fédérations sportives – mais pas celle de cyclisme – ont banni ses compatriotes de leurs compétitions après l’invasion russe de l’Ukraine.