Le sélectionneur de l'équipe de Suisse Vladimir Petkovic pourrait bien rejoindre celle des Girondins de Bordeaux. La rumeur circule depuis quelques jours déjà, mais un accord entre les deux parties serait «très proche». C'est ce qu'affirme L'Equipe, dans un article publié dimanche 25 juillet en soirée, dans lequel il assure que «les choses pourraient se boucler dans les prochaines heures». L'entraineur âgé de 57 ans, qui a su mener la Nati aux portes de la demi-finale, signant l'une des plus belles pages de son histoire, succéderait alors à Jean-Louis Gasset.

Son bilan de l'Euro: Vladimir Petkovic: «La Nati a gagné en sympathie»

Laisser filer un recordman?

Il se trouve dans «la short-list» des potentiels entraîneurs de Bordeaux rédigée par le nouveau propriétaire des Girondins, Gérard Lopez. Selon les sources il figure aux côtés de Joao Sacramento, l'adjoint de Jose Mourinho à la Roma, l'entraîneur vaudois Lucien Favre, et l'ancien entraîneur de Reims, David Guion. Celui que l'on surnomme «Il Dottore» – le docteur – serait le favori de Gérard Lopez.

Seulement, Vladimir Petkovic est toujours sous contrat jusqu’au 30 décembre 2022. «Les négociations menées avec l'Association Suisse de Football ne sont pas simples», commente L'Equipe. D'après des informations du Blick, confirmées par Vinicio Fioranelli, un proche du sélectionneur, celui-ci a d'ores et déjà demandé à l’Association suisse de football d'être libéré de son engagement. Sa première demande lui aurait été refusée. 

Un mot de l'ASF

Ce lundi matin, l'ASF écrit: «Dimanche après-midi, le directeur sportif des Girondins de Bordeaux a contacté le directeur de notre équipe nationale, Pierluigi Tami, et lui a fait part de son intérêt pour notre entraîneur national. Des pourparlers sont actuellement en cours entre les parties concernées. Le fait est que Vladimir Petkovic a un contrat en cours qui sera automatiquement prolongé jusqu'à la fin de 2022 s'il se qualifie pour la Coupe du monde.»

Les responsables de l'ASF ajoutent qu'ils ne commenteront pas plus avant.

L'ASF acceptera-t-elle la libération de l'entraîneur record de la Nati, avec 78 matchs à son tableau? En poste depuis le 1er juillet 2014, Vladimir Petkovic retournerait ainsi à la tête d'un club professionnel qui a terminé 12e du classement de la Ligue 1 la saison dernière. Sa dernière expérience similaire «remonte à son passage à la Lazio Rome entre juin 2012 et décembre 2013», précise le journal. S'il est autorisé à partir, son nouveau contrat dans le Sud-Ouest de la France sera fixé pour une durée initiale de trois ans, soit jusqu’en 2024.


Lire aussi