Dans un mois, jour pour jour, l’équipe de Suisse commencera son parcours à l’Euro contre le Pays de Galles à Bakou. D’ici là, joueurs et membres du staff auront vraisemblablement eu la possibilité d’être vaccinés, ils auront passé deux semaines de stage à Bad Ragaz et disputé deux matchs de préparation contre les Etats-Unis et le Liechtenstein. Et puis Vladimir Petkovic aura dû établir sa fameuse liste – celle des footballeurs convoqués.

A vrai dire, il en fera deux. La première, d’une trentaine de noms en vue du camp d’entraînement, sera révélée le 21 mai. La seconde, 26 joueurs pour le tournoi, arrivera le 2 juin, peu avant le départ pour l’Azerbaïdjan. C’est la troisième fois, après l’Euro 2016 et la Coupe du monde 2018, que le sélectionneur se plie à cet exercice excitant mais difficile, dont il révèle tenants et aboutissants au Temps.