JOJ

Le vrai succès de Lausanne 2020 se mesurera sur la durée

OPINION. Les Jeux olympiques de la jeunesse s’achèvent mais leur héritage, riche et diversifié, profitera à la région pendant de longues années. Et bien plus que les compétitions disputées et les médailles distribuées, c’est cela qui compte

Les Jeux olympiques de la jeunesse de Lausanne auront été un succès, affirment en chœur le CIO, les organisateurs locaux et les participants. Les uns brandissent le triomphe public inespéré pour un événement n’impliquant que des champions en devenir (640 000 spectateurs au total). Les autres soulignent que le budget, serré, a été tenu jusqu’au bout. Tous espèrent que les graines plantées lors de ces Jeux «pour, par et avec les jeunes» – formule inlassablement répétée – germeront lors des Jeux pour, par et avec les grands.

Les villes hôtes des prochains JO, et d’autres qui envisagent de faire acte de candidature, ont dépêché à Lausanne des observateurs pour ne rien manquer d’un événement présenté comme «un livre ouvert» sur l’agenda 2020 du CIO, c’est-à-dire sur ses nouveaux principes de fonctionnement. Ces émissaires sont sans doute repartis les carnets de notes bien remplis d’enseignements, mais s’il ne fallait en retenir qu’un, ce serait celui-ci: aujourd’hui, les Jeux olympiques ne doivent plus être une fin, mais un moyen.