Outdoor

Les VTT électriques gagnent du tout-terrain

Il ne s’est jamais autant vendu de VTT électriques. Le marché suisse connaît une croissance de 50%, et des offres touristiques voient le jour pour attirer cette nouvelle clientèle

Si vous n’avez jamais enfourché de VTT électrique, alors vous avez certainement abordé la lecture de cet article un petit sourire narquois et condescendant au coin des lèvres. Un vélo tout-terrain (VTT) avec un moteur, c’est forcément un truc de feignant, ça ne nécessite aucun effort, et c’est tout juste bon pour les octogénaires. Telles sont du moins les réactions systématiquement observées lorsque l’on découvre l’existence de ces curieux bolides tout-terrain. D’abord on critique. Puis on essaie. Et enfin… on court s’en acheter un.

En 2018, les ventes de VTTAE ont progressé de plus de 50%

En 2018, les ventes de VTTAE ont progressé de plus de 50%

L’explosion des ventes en témoigne. Depuis un à deux ans, le marché suisse des VTT à assistance électrique (VTTAE), également connus sous leur acronyme anglophone eMTB (Electric Mountain Bike), croît bon train. Après deux années de progression de plus d’un tiers, elles sont passées de 28 704 à 43 220 unités vendues en 2018, soit près de 50% de plus, d’après des statistiques récemment publiées par l’Association suisse des fournisseurs de bicyclettes VeloSuisse.