On s’en souviendra longtemps. Trois drapeaux rouges à croix blanche se sont élevés, ce mardi, dans le ciel olympique japonais, pour fêter le triplé helvétique de Jolanda Neff, Sina Frei et Linda Indergand lors de l’épreuve de VTT cross-country. Pour le pays, cela restera certainement l’image la plus marquante des Jeux de Tokyo.

Lire aussi:

Lire aussi:

Ces trois médailles viennent confirmer le succès suisse dans la discipline. Depuis les premières compétitions de VTT dans les années 70, les vététistes du pays figurent parmi les meilleurs mondiaux. Les noms de Thomas Frischknecht ou Silvia Fürst qui ont remporté les médailles d’argent et d’or lors des Championnats du monde de 1990 et 1992 incarnent la légende du pays. Depuis 1996, lorsque la discipline est apparue au programme olympique, elle a valu à la Suisse dix médailles, contre sept en cyclisme sur route et sur piste. C’est mieux qu’aucune autre nation.