Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

open d’australie

Wawrinka, impair et manque

Le Vaudois va au bout des cinq sets mais Novak Djokovic a le dernier mot (7-6 (7/1), 3-6, 6-4, 4-6, 6-0). Dimanche, il affrontera Andy Murray en finale

Stanislas Wawrinka ne conservera pas son titre à l’Open d’Australie. Le Vaudois s’est incliné face à Novak Djokovic vendredi en demi-finale et en night session dans un match à éclipses. Si le choc entre le tenant du titre et le numéro 1 mondial est bien allé au bout des cinq sets, comme lors de leurs trois précédents affrontements en Grand Chelem, la confrontation tant attendue n’a pas vraiment eu lieu. Etrange match où les deux joueurs ont parfois très bien joué, mais jamais en même temps. Novak Djokovic disputera dimanche sa cinquième finale à Melbourne. Il a gagné les quatre premières (2008, 2011, 2012, 2013). Le Serbe retrouvera Andy Murray, un autre habitué ici à Melbourne (trois finales, toutes perdues, en 2010, 2011 et 2013).

Match étrange donc, avec des trous d’air et des baisses de rythme dignes du tennis féminin. Dans le premier set, Stan Wawrinka réussissait le premier break à 4-3, service à suivre. Djokovic réagissait immédiatement en prenant à son tour le service de son adversaire avant de remporter facilement le tie-break. Le Vaudois, qui avait gagné 100 % de ses tie-break cette saison (six sur six) s’écroulait au plus mauvais moment (7-1). Il relevait rapidement la tête et gagnait le deuxième set 6-4, devenant le premier joueur à prendre une manche à Djokovic. Cela aurait dû lui donner confiance mais Wawrinka s’infligea immédiatement un break de retard. Mené 0-3, il recolla à 3-3 avant de céder à nouveua sa mise en jeu à 4-5 sur son service. Une faute directe en coup droit du Suisse donna la troisième manche à Djokovic.

Les deux derniers sets devinrent irrationnels, étranges, déroutants. Djokovic se détacha une fois encore, Wawrinka revint à nouveau. Cette fois, c’était au tour du Serbe de perdre sa confiance : 8 points perdus de suite, 14 fautes directes et aucun coup gagnant au bout de la quatrième manche. Le cinquième set tant attendu avait bien lieu mais il tourna court : 6-0.

Une fin abrupte, sèche, imméritée mais qui ne fera pas oublier le très bon parcours de Stan Wawrinka à l’Open d’Australie, dont il n’est plus désormais le defending champion. Lundi, il devrait pointer au 9e rang mondial.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo sport

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Les athlètes suisses reviennent des European Championships de Glasgow/Berlin, qui réunissaient les épreuves de sept fédérations, avec dix-neuf médailles. Retour en images sur les cinq performances les plus marquantes

Dix-neuf médailles: la réussite de Lea Sprunger & Co.

Switzerland's Lea Sprunger reacts after winning the women's 400m Hurdles final race during the European Athletics Championships at the Olympic stadium in Berlin on August 10, 2018. / AFP PHOTO / John MACDOUGALL
© JOHN MACDOUGALL