La revanche de Roland-Garros a eu lieu. Ou, plutôt, pas vraiment. Car Serena Williams a surclassé Justine Hénon-Hardenne, hier sur le Centre Court de Wimbledon, dans une rencontre de haute qualité qui a enthousiasmé le public londonien. La cadette des Williams a non seulement imposé sa puissance, mais c'est surtout par une agilité technique et une finesse tactique qu'on ne lui connaissait pas, toute n° 1 mondiale qu'elle est, que la tigresse aux lignes oranges a annihilé les tentatives de sa rivale.

En fin de rencontre, son altesse «Serenassime» a gratifié sa rivale d'un beau sourire et d'une tape amicale sur l'épaule, une fois les débats conclus, histoire de confiner la hache de guerre au passé, et à la terre battue parisienne.

Serena retrouvera donc Venus samedi pour regagner la grande assiette en argent. Débordée par Kim Clijsters au premier set, l'aînée des Williams s'est requinquée pendant l'heure de pause pluvieuse qui a suivi, pour ensuite prendre la commande du match au fur et à mesure que le jeu de la Flamande se délitait, comme une pelote. Et, juste avant la nuit, entre les gouttes, Venus perçait les nuages pour s'envoler vers la finale.

Les résultats: Federer (S/4) bat Schalken (Ho/8) 6-3 6-4 6-4. Roddick (EU/5) bat Björkman (Su) 6-4 6-2 6-4. Grosjean (Fr/13) bat Henman (GB/10) 7-6 (10/8) 3-6 6-3 6-4. Philippoussis (Aus) bat Popp (All) 4-6 4-6 6-3 6-3 8-6. Simple dames, demi-finales: S. Williams (EU/1) bat Henin-Hardenne (Be/3) 6-3 6-2. V. Williams (EU/4) bat Clijsters (Be/2) 4-6 6-3 6-1.