Rien ne sera épargné aux joueurs de Xamax et de Sion, qui devaient s’affronter mercredi en Super League. Au risque de relégation qui met les formations sous pression s’est ajoutée une tension sanitaire depuis l’apparition d’un cas de Covid-19 dans les rangs neuchâtelois. Sur recommandation du médecin cantonal, la partie a été reportée à ce jeudi (18h15). Et ces 24 heures suffisent à compromettre la fin du championnat.

Lire aussi: Le football suisse est en sursis

Pour parvenir à boucler la saison après une longue trêve pandémique, la Swiss Football League a dû charger le calendrier à l’extrême. Le report du match Zurich-Sion, samedi 11, à cause de contaminations côté alémanique, a déjà contraint l’instance à utiliser sa (minuscule) marge de manœuvre. Et si elle veut respecter les deux jours de pause réglementaires auxquels les équipes ont droit entre deux matchs, il va falloir se creuser la tête.

La menace de nouveaux cas

Après avoir affronté Xamax ce jeudi, Sion ne devrait pas pouvoir enchaîner samedi contre Lugano comme prévu. Et décaler cette partie au dimanche empêcherait les Tessinois de rencontrer Zurich mardi. Et ainsi de suite… En plus, toute refonte du calendrier restera forcément sous la menace de l’apparition de nouveaux cas au sein d’une des dix équipes.

L’enjeu est de boucler le championnat le 3 août, date butoir pour annoncer à l’UEFA les équipes qualifiées pour les prochaines compétitions européennes. A l’heure actuelle, la fin de la saison de Super League est prévue le jour même, à 22h15.