Vu de Bergame, c'est une sacrée belle histoire. 87e minute de jeu au Stade de Suisse, l'Atalanta bénéficie d'un bon coup-franc; l'entraîneur Gian Piero Gasperini rappelle sur le banc Joakim Mæhle et envoie sur le terrain Luis Muriel, qui se précipite pour jouer la balle arrêtée; sa frappe enroulée fait mouche. 3-3. Sur sa seule action du match, l'attaquant colombien marque un but, sauve un point et préserve toutes les chances de son équipe d'atteindre les huitièmes de finale de la Ligue des champions.