Football 

Zinédine Zidane reprend les rênes du Real Madrid

Alors qu’il avait démissionné en mai dernier, l’ex-international français fait son grand retour sur le banc du club merengue, qui change pour la troisième fois d’entraîneur cette saison. L’Argentin Santiago Solari sera prochainement destitué, ont rapporté les médias espagnols ce lundi

Neuf mois après sa démission, Zinédine Zidane va revenir au plus vite sur le banc du Real Madrid pour remplacer l'Argentin Santiago Solari, en passe d'être limogé après avoir perdu quasiment toute chance de titre au printemps, ont rapporté lundi les médias espagnols.

Des médias aussi crédibles que la Cadena Ser, le quotidien sportif Marca ou le quotidien généraliste El Pais donnent pour acquis le retour de Zidane sur le banc merengue, où il a remporté trois Ligues des champions entre 2016 et 2018 avant de partir au sommet de la gloire en mai dernier.

Lire également: Zinédine Zidane quitte le Real Madrid

«Le club a décidé de destituer dans les prochaines heures Solari, après la réunion du comité directeur prévu à 18h00 et son successeur sera le technicien français», a rapporté Marca sur son site internet.

Ce retour de Zidane, s'il se confirme, est un improbable coup de théâtre dans une saison très tumultueuse au Real: après avoir quitté son poste parce qu'il estimait ne plus pouvoir tirer le meilleur d'un effectif vieillissant et repu de trophées, «Zizou» a l'opportunité de revenir en sauveur pour redresser la barre d'une fin de saison qui s'annonçait comme un long calvaire.

Son absence se sera lourdement fait sentir: après avoir remporté neuf trophées sous les ordres du Français, le Real a laissé partir son meilleur buteur historique Cristiano Ronaldo et sombré dans une fin de cycle avec son nouveau technicien Julen Lopetegui, limogé fin octobre au lendemain d'une déroute 5-1 dans le clasico à Barcelone.

Au plus loin des trophées

D'abord nommé comme intérimaire, Solari a été conforté en novembre dans ses fonctions, remportant le Mondial des clubs. Une semaine noire au sortir de l'hiver a néanmoins éloigné le Real de tous les trophées possibles: deux clasicos perdus et une élimination sans gloire en huitièmes de Ligue des champions contre l'Ajax Amsterdam.

A ce sujet, lire aussi: L’Ajax, la revanche des petits pays

Et en dépit une victoire poussive dimanche à Valladolid (4-1), l'Argentin s'est retrouvé sur la sellette, ce qui a ouvert la voie à un possible retour de Zidane, dont la famille reste installée à Madrid.

A 11 journées de la fin de la Liga, le Real (3e, 51 pts) est confronté à un incroyable défi, à la hauteur des prouesses de l'entraîneur Zidane: tenter de refaire son retard de 12 points sur le leader Barcelone (1er, 63 pts) pour sauver sa saison.

Publicité