La Gambie est l’une des belles surprises de la Coupe d’Afrique des nations (CAN), qui se déroule jusqu’au 6 février au Cameroun. Pour leur première participation à une phase finale, les «Scorpions» se sont qualifiés pour les huitièmes de finale, où ils affrontent la Guinée lundi 24 janvier à 17h. La sélection du Belge Tom Saintfiet s’appuie notamment sur trois joueurs aux parcours étonnants, tous bien connus et particulièrement au FC Zurich.

A relire: Seny Dieng, un Zurichois dans les buts du Sénégal

L’attaquant Assan Ceesay y est le meilleur buteur, le défenseur Saidy Janko y a fait toutes ses classes et y a connu ses sélections en équipe de Suisse juniors, le capitaine Pa Modou Jagne y a joué trois saisons avant de rebondir dans un club amateur de la région zurichoise, le FC Dietikon.

Ceesay, dard du scorpion

Le plus connu actuellement est Assan Ceesay, 27 ans, qui a éclaté cette saison à la pointe de l’attaque du leader de Super League (11 buts en 17 matchs de championnat), après des débuts difficiles à Lugano et des prêts à Chiasso et en deuxième Bundesliga. «Assan Ceesay, c’est le meilleur attaquant de l’histoire de la Gambie! s’enflamme son sélectionneur Tom Saintfiet. C’est lui qui a inscrit le but le plus important, celui de la qualification pour la CAN en mars 2021 contre l’Angola. Quand tu le mets en confiance, il la rend à l’équipe. Il est très apprécié par les joueurs.»

Ceux du FC Zurich notamment, qui lui ont récemment souhaité bonne chance pour la suite du tournoi. «Il vit son rêve en ce moment, il joue pour la Gambie, pour son pays, pour son peuple. Il jouera pour nous un peu plus tard, mais il reviendra heureux et satisfait et nous en profiterons sûrement», a déclaré le capitaine Yanick Brecher à Blick. Une défaite cet après-midi ferait les affaires du FCZ, qui pourrait récupérer son attaquant vedette pour la reprise de la Super League, samedi contre Servette.

En deuxième ligue interrégionale

Rien ne presse en revanche pour Pa Modou Jagne. Son premier match en club est prévu pour le 12 mars, contre… Zofingen. Le latéral gauche et capitaine évolue depuis l’été dernier au FC Dietikon en deuxième ligue interrégionale, le cinquième niveau suisse. Pa Modou est bien connu en Suisse romande (sous ce nom) pour avoir porté durant quatre saisons le maillot du FC Sion, disputant 124 matchs et remportant la Coupe de Suisse en 2015. Un trophée qu’il soulevait à nouveau en 2018 au terme de sa première saison au FC Zurich.

Dans la banlieue zurichoise, entouré de joueurs amateurs, le défenseur (32 ans) garde la forme après ne pas avoir été renouvelé par Zurich en 2020. L’accord passé en juin 2021 avec l’entraîneur du FC Dietikon, Daniel Tarone – encore un ancien du FCZ mais qui a connu Pa Modou lorsqu’il était entraîneur adjoint à Saint-Gall –, prévoit un contrat de court terme et, sans doute, espère un rebond rapide. Pour l’heure, Dietikon n’est que quatrième du groupe 5 de la deuxième ligue inter. Mais les performances du capitaine avec sa sélection, qui encaisse peu de buts, pourraient lui valoir très rapidement un nouveau billet pour le haut niveau.

«La Suisse n’est pas intéressée, je suis prêt»

Quitter les rangs amateurs du football suisse, c’est aussi ce qu’a fait Saidy Janko (26 ans). Mais le défenseur, aujourd’hui du Real Valladolid en deuxième Liga espagnole, a pris son envol en 2013, à 18 ans. Il jouait alors dans les équipes de jeunes du FC Zurich et de l’équipe de Suisse. Choisir Manchester United (où il ne joua finalement qu’un seul match, avant de bourlinguer, passant notamment par le Bolton, Celtic, Saint-Etienne, Porto, Young Boys) fut facile. Renoncer à l’équipe de Suisse fut beaucoup plus compliqué pour celui qui est né à Zurich d’un père gambien et d’une mère italienne.

«J’ai parlé deux ans avec lui, raconte à l’AFP Tom Saintfiet, le sélectionneur, sans faire de pressing, je lui ai toujours dit: «Je veux que tu joues pour nous. Quand tu es prêt, s’il te plaît viens.» Il a toujours dit: «Je veux jouer pour la Suisse.» Alors je lui ai laissé le temps. Un jour, il est revenu me voir, il m’a dit: «La Suisse n’est pas intéressée, je suis prêt.» Il amène beaucoup car il a toujours joué au haut niveau.»

A relire: Au Cameroun, Lions indomptables et «éléphants blancs»

Saidy Janko, qui joue parfois milieu droit en sélection, a débuté avec la Gambie en novembre 2021 contre la Nouvelle-Zélande à Dubaï (défaite 2-0). «Je ne vais pas mentir, la perspective de disputer la CAN a rendu ce choix plus facile, mais le coach m’en parlait depuis deux ans, a-t-il confirmé à la BBC. Je commençais à pencher, puis ça s’est imposé: je dois le faire. J’ai 26 ans, c’est une magnifique chance. C’était le bon moment pour choisir la Gambie. Je suis très proche de mon père, nous en avons beaucoup parlé, il m’a soutenu.»