Le studio français Ubisoft en chiffres

Ubisoft, le studio qui a développé Watch Dogs, est français. Numéro trois mondial du secteur derrière les américains Electronic Arts et Activision en termes de parts de marché, il compte 9200 employés dans le monde – dont plus de 80% dans le développement de jeux. Créé en 1986 par cinq frères bretons, Ubisoft s’est fait connaître dans les années 1990 grâce au succès international de Rayman, dont les aventures se déclinent encore aujourd’hui sur différentes consoles. D’autres sagas à succès (Far Cry, les Lapins crétins ou encore Assassin’s Creed) ont contribué à asseoir la réputation du groupe. Le studio français espère faire de Watch Dogs (qui aurait coûté environ 180 millions de francs ) une nouvelle franchise déclinable via d’autres épisodes dans les années à venir. En 2013, le groupe a réalisé des ventes de 1 milliard d’euros (env. 1,2 milliard de francs) pour une perte de 66 millions d’euros. En cause notamment, le retard de Watch Dogs, prévu initialement pour novembre 2013. En octobre, l’avertissement sur bénéfice dû à ce retard avait fait chuter l’action Ubisoft de plus de 25%.