Cette mesure est limitée à mars 2011. Ses coûts pour l’assurance chômage sont estimés à 15 millions de francs en 2009 et 90 millions en 2010. Une prolongation à 24 mois est actuellement en consultation. Elle devrait entrer en vigueur au 1er avril et être appliquée jusqu’à fin 2011.

Ces chiffres ressortent de l’état de mise en œuvre des différents plans de relance de la Confédération publiés vendredi par le SECO. Les moyens libérés dans le premier programme (432 millions) ont quasiment tous été alloués et versés. Pour ce qui est de la deuxième phase (710 millions), 85% des moyens ont été alloués et 70% versés.

Le troisième plan (944 millions) est quant à lui entré en vigueur en janvier. Un premier bilan sera tiré à l’automne. L’évaluation complète de toutes les mesures de stabilisation débutera fin 2010, début 2011.