Vingt-sept enfants originaires de la région parisienne, en colonie de vacances dans la région de Megève, en Haute-Savoie, sont atteints de la grippe porcine A/H1N1, a annoncé samedi à l’Agence france presse (AFP) la préfecture de Haute-Savoie. La contamination avait auparavant été confirmée par l’Institut de veille sanitaire à la préfecture.

La colonie a été divisée en deux zones. Les enfants malades ont été regroupés entre eux et iuls sont confinés en chambres. Pour l’instant ils sont soignés sur place par un médecin dépêché tout exprès. Le traitement est «habituel», a déclaré ce médecin régulateur du Samu de Haute-Savoie, «comme pour une grippe normale». Il s’agit donc d’un traitement symptomatique à «base de paracétamol avec des prises régulières», et des «fluidifiants» pour les enfants présentant des «secrétions relativement abondantes». Le médecin a encore assuré n’être «pas du tout inquiet» pour ces jeunes malades. «Cette grippe n’est pas plus agressive qu’une autre grippe saisonnière. Elle est juste plus contagieuse», a-t-il dit. Il a salué la rapidité de réaction du directeur de la colonie, âgé de 26 ans, après l’apparition des trois premiers cas il y a deux jours. Le Samu lui même n’a pas été appelé en renfort.

En revanche, comme le rapporte le site internet «lemonde.fr», plusieurs gendarmes, équipés de quatre véhicules dont deux fourgons, se trouvent sur place pour tenir notamment les médias à l’écart. Ils ont installé un cordon de sécurité rouge et blanc autour de la colonie, un gros chalet appartenant au comité d’entreprise de la banque Bred. Samedi matin, ce directeur a proposé des «activités intérieures aux malades», et «extérieures» pour les autres.

La Haute-Savoie était jusqu’ici une région peu touchée par la grippe porcine, avec seulement une dizaine de cas sur les plus de 400 recensés en France. Ce nouveau foyer vient confirmer que le virus ne connaît pas de répit estival.