Dans un contexte de crise économique, est-il raisonnable de voter des projets qui coûteront des milliards à la Confédération ou la priveront de centaines de millions de recettes fiscales? Cette question est collatérale au scrutin fédéral du 27 septembre. Dans le viseur: l’acquisition de nouveaux avions de combat et la déduction des frais de garde des enfants.