Pour la première fois lors des prochaines élections législatives, onze députés de l’Assemblée nationale représenteront les Français de l’étranger.

La Suisse et le Liechtenstein constituent à eux seuls une circonscription, qui porte le numéro 6: la communauté française de Suisse est la diaspora hexagonale la plus importante, devant les Etats-Unis.

Les dix autres circonscriptions sont les suivantes: Etats-Unis et Canada (1), Amérique centrale et du Sud (2), Europe du Nord (3), Benelux (4), péninsule Ibérique et Monaco (5), Europe centrale et orientale (7), Europe du Sud (8), Afrique de l’Ouest (9), Afrique de l’Est et Moyen-Orient (10), Asie et Océanie (11).

La population française de Suisse compte 157 000 personnes, dont 131 000 en Suisse romande et 26 000 en Suisse alémanique. Les nombres réels peuvent être plus importants, l’inscription consulaire n’étant pas obligatoire.

Les registres électoraux de Genève et de Zurich enregistrent précisément 98 000 électeurs pour la Suisse romande et 18 000 électeurs pour la Suisse alémanique, soit un total de 116 000.

Le délai pour le dépôt des candidatures au siège suisse de l’Assemblée nationale échoit vendredi. Pour l’heure, une douzaine de noms y figurent, selon les indications fournies par les candidats eux-mêmes.