Plus de six mois après les faits, le premier adolescent, aujourd’hui âgé de 18 ans, a été reconnu coupable de dommages à la propriété, d’actes d’ordre sexuel sur des enfants, d’instigation à contrainte sexuelle et de contravention à la loi d’application du code pénal, indique la police cantonale fribourgeoise dans un communiqué mardi.

Le second coupable, âgé de 17 ans, a été condamné pour contrainte sexuelle à une peine privative de liberté de six mois assortie d’un sursis de deux ans. Les sept autres mineurs entendus ont bénéficié de non-lieux.

Enquête toujours en cours

L’enquête est toujours en cours concernant quatre majeurs également impliqués dans cette affaire, a indiqué l’Office des juges d’instruction du canton de Fribourg. Une expertise a été ordonnée.

Les faits incriminés remontent pour les plus récents à mi-novembre 2008. Les deux victimes, deux jeunes filles âgées de 14 ans, avaient cru devoir accepter divers actes d’ordre sexuel avec des jeunes qu’elles fréquentaient.

Il s’agit majoritairement de fellations prodiguées à ces garçons, principalement sur pression de l’un des accusés mineurs. Ce dernier profitait de son ascendant sur l’une des jeunes filles, très amoureuse de lui, pour qu’elle accorde ses faveurs à ses copains.

Les faits ont été découverts à l’occasion d’un contrôle médical demandé par l’une des adolescentes. Ces dernières ne les ont pas spontanément dénoncés.