Contrairement à ce qui avait été annoncé dans un premier temps par les autorités, le chauffeur du 4 x 4 de la sécurité civile qui a percuté mardi trois passantes à Genève n'était pas un pompier volontaire, mais un professionnel. Cet accident, survenu vers 15 h 45 sur la route de Chêne, a été fatal à une petite fille, qui se trouvait sur le trottoir avec sa mère et sa grand-mère. L'enfant, âgée de 4 ans, fut tuée sur le coup. Sa grand-mère, hospitalisée d'urgence, devait décéder à l'hôpital durant la soirée. Quant à la maman, elle aussi grièvement blessée, elle se trouve encore aux urgences mais ses jours ne sont pas en danger.

Officier professionnel

Le chauffeur, affirme Philippe Wassmer, chef de la sécurité civile de la ville de Genève, était un officier professionnel confirmé de la sécurité civile. Il a plus de vingt ans de service à son actif et autant d'années d'expérience de conduite de véhicules en état d'urgence.

Cet officier, parti en mission suite à la panne d'électricité qui bloquait la ville, a perdu le contrôle de son véhicule. Il semblerait que l'état de la chaussée, très glissante suite aux pluies incessantes de la journée, soit en partie à l'origine de cette embardée. Toutefois, les circonstances exactes de l'accident ne sont pas encore élucidées, le chauffeur, toujours en état de choc, n'ayant pas encore pu être interrogé. Incarcéré à la prison de Champ-Dollon, il a été prévenu d'homicide par négligence et de violation des règles de la circulation, a indiqué la police genevoise, confirmant une information de la Radio suisse romande (RSR). Une enquête pénale a été ouverte et confiée à un juge d'instruction.

Dans le canton de Genève, le corps de sécurité civile professionnel de la ville a pour mission d'intervenir sur tout le territoire cantonal. Ses tâches englobent l'aide aux pompiers volontaires des autres communes qui, elles, ne disposent pas d'un tel service.