La Suisse versera 1,7 million de dollars au mari de la victime d’un accident provoqué en 2011 par un chauffeur de l’ambassade helvétique à Washington. Le Conseil fédéral a pris connaissance mercredi de l’accord entre les deux parties. Le conducteur était l’ancien domestique d’Hannibal Kadhafi.

Berne versera environ 1,4 million de dollars et l’assurance de responsabilité civile la somme de 300 000 de dollars. L’époux de l’Américaine, qui n’a pas survécu à l’accident, demandait 10 millions de dollars de dommages et intérêts.

L’ancien domestique d’Hannibal Kadhafi - le fils de Mouammar Kadhafi, l’ancien dirigeant libyen - était employé par l’ambassade de Suisse à Washington. Le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) lui avait accordé refuge pour le protéger.

L’ancien domestique avait été avec sa collègue de l’époque à l’origine de l’arrestation de Hannibal Kadhafi en 2008 à Genève. Tous deux s’étaient plaints de mauvais traitements.

En représailles à cette interpellation, le Suisse Max Göldi et le double-national suisse et tunisien Rachid Hamdani avaient été arrêtés par le régime libyen le 19 juillet 2008. Le premier avait été libéré cinq mois plus tard et le second en janvier 2010.

L’employé marocain ne travaille plus au service de l’ambassade helvétique depuis le début de l’année, précise le Conseil fédéral. Il était prévu qu’il quitte ses fonctions lorsque la situation s’était normalisée.