Simonetta Sommaruga a parlé migration et collaboration au titre de Schengen lundi à Vaduz avec les ministres de l’Intérieur autrichien, allemand et liechtensteinois. Vienne, Vaduz et Berne ont signé un accord de coopération policière qui prévoit notamment l’organisation commune de rapatriements de requérants d’asile déboutés.

Cet accord tripartite révisé permet aussi aux parties de renforcer leur coopération dans le domaine de la protection des victimes et des témoins, indique le Département fédéral de justice et police (DFJP) dans un communiqué, cité par l’ATS.

Les ministres ont également discuté des conséquences du printemps arabe pour leurs pays respectifs: la Suisse et le Liechtenstein font face à un afflux de migrants en provenance d’Afrique du Nord, tandis que l’Allemagne et l’Autriche voient arriver des migrants du Moyen-Orient. La cheffe du DFJP a souligné toute l’importance d’une étroite coopération avec les États de provenance.