Le scenario du pire: c’est ce qui se profile en matière d’accueil des requérants d’asile mineurs non accompagnés (RMNA) à Genève. Critiqué depuis des années pour son caractère inadapté, le foyer de l’Etoile doit être vidé à la fin du mois de mars alors même qu’il connaît un afflux d’arrivées sans précédent. En provenance d’Afghanistan, de Turquie ou encore du Maghreb, 89 RMNA et 47 jeunes adultes y séjournent actuellement et près d’une centaine pourrait arriver dans les prochaines semaines. Théoriquement, la fermeture de l’Etoile – qui intervient à la demande de l’Etat souhaitant réaffecter le terrain – pourrait faire office de renouveau, si le futur ne s’annonçait pas aussi incertain.