«Tous les modèles sont plus ou moins similaires», constatent régulièrement les experts interrogés sur la question. L’un est peut-être plus rapide, l’autre plus esthétique. Mais, globalement, Rafale (Dassault), Eurofighter (Airbus), Super Hornet (Boeing) ou F-35A (Lockheed-Martin) se valent tous. Chargé de proposer le meilleur avion au Conseil fédéral, Armasuisse doit cependant trancher. Or, la coopération avec le pays d’origine du constructeur ne pèse que pour 10% dans la balance étudiée par l’Office fédéral de l’armement. Pourquoi si peu?

Lire aussi l'article lié: La difficile victoire de Viola Amherd, mais la victoire quand même