Pourquoi Nestlé s’oppose-t-il indirectement à la création d’une assurance dentaire obligatoire dans le canton de Neuchâtel? Sa démarche est-elle compatible avec les valeurs affichées par l’entreprise? Actares, association qui milite pour une économie responsable, interpelle ce jeudi la multinationale veveysanne «au nom de ses membres actionnaires de Nestlé». A trois jours du scrutin qui pourrait faire de Neuchâtel le premier canton à se doter d’une telle assurance, elle réagit aux récentes révélations du Matin Dimanche, selon lesquelles l’Association suisse des sources d’eaux minérales et des producteurs de soft drinks (SMS) a soutenu à hauteur de 10 000 francs les opposants à cette initiative lancée par la gauche. L’Association suisse d’assurance (ASA) s’est elle aussi engagée pour le même montant.