Samedi à Berne, 4500 manifestants défilaient à la marche «Agriculture du futur». Avec leur slogan «L’alimentation est politique», ils réclamaient le droit à une alimentation «saine et de qualité» pour tous. A leurs yeux, le réchauffement climatique, l’injustice sociale et l’échec politique ont conduit à une agriculture pratiquée au détriment de la nature et des agriculteurs. «Le but de l’agriculture actuelle n’est plus de nourrir la population mais de générer du profit pour les quelques géants de l’agroalimentaire», estime le collectif «Agriculture du futur».

Leurs demandes sont radicales: renoncer aux pesticides synthétiques, réduire le nombre de bêtes dans les exploitations, accroître clairement la promotion des systèmes d’agriculture biologique et régénératrice.