Le conseiller d’Etat PDC Serge Dal Busco sera entendu par le Ministère public genevois comme personne appelée à donner des renseignements (PADR) dans le cadre du volet Manotel lié à l’affaire Maudet. L’audition aura lieu le 27 septembre.

Lire aussi: Pour les Genevois, Pierre Maudet doit partir

Cette information révélée par un journaliste indépendant sur les réseaux sociaux et reprise par la RTS a été confirmée dimanche par le président du PDC Genève Vincent Maitre. Pas inquiet, il rappelle que des convocations en tant que PADR: «ça arrive tous les jours à Genève».

Sur le compte du journaliste indépendant, le ministre PDC se dit serein: «J’ignore les questions qui vont m’être posées et je réserve naturellement mes réponses pour la justice, en toute transparence et sérénité». Serge Dal Busco certifie aussi que sa campagne a été financée intégralement par ses propres deniers.

Un montant total de 150 000 francs en question

Selon le Ministère public genevois, le groupe hôtelier Manotel avait viré à deux associations de soutien à Pierre Maudet un total de 105 000 francs. Le groupe a aussi financé à hauteur de 20 000 francs une soirée d’anniversaire pour l’élu PLR. Ces éléments sont susceptibles de constituer l’acceptation d’un avantage.

L’affaire Maudet a éclaté il y a quasiment une année. Le 30 août 2018, le Ministère public annonçait vouloir poursuivre Pierre Maudet pour avoir accepté un avantage lors de son voyage à Abu Dhabi, en 2015. Une fois son immunité levée, le PLR a effectivement été mis en prévention pour son voyage. Les investigations sont toujours en cours.