Une nouvelle ébauche d’affiche, émanant de sympathisants valaisans de l’initiative anti-minarets, a fait son apparition jeudi dans les quotidiens 24 heures et la Tribune de Genève. Grossièrement fabriquée, elle reprend la photo annuelle du Conseil fédéral, dans sa version d’avant le départ de Pascal Couchepin, et recouvre les trois conseillères fédérales d’une sombre burqa sur un décor rouge.

Interrogé par Le Temps, Michael Stahl, l’auteur de l’image originale, juge le photomontage «si mal fichu que cela en devient une grande plaisanterie. C’est une provocation très maladroite dans le cadre de la votation. J’ai essayé de consulter le site internet des gens qui sont derrière cette manipulation, mais ce site n’est même pas activé. C’est révélateur de leur manque de sérieux. Je n’ai pas d’autres commentaires.»

Comme pour répondre à cette nouvelle campagne contre les minarets, un comité de jeunes Romands issus de plusieurs partis a présenté jeudi sa propre argumentation contre l’initiative. Ce comité s’appuie sur une affiche qui, mariant elle aussi le rouge et le noir, montre plusieurs édifices religieux et brandit le slogan «Stop aux délires, votez non le 29 novembre». Le comité condamne la «paranoïa» de l’UDC face à la communauté musulmane de Suisse.