En 2010, 9712 réfugiés ont bénéficié de l’aide sociale en Suisse, indique l’Office fédéral de la statistique (OFS) dans un rapport publié pour la première fois vendredi. Cela représente 89% de cette catégorie de population. La proportion est à peu près équivalente du côté des requérants d’asile, écrit l’ATS.

Les données collectées concernant les réfugiés portent sur des réfugiés reconnus vivant en Suisse depuis cinq ans ou moins (permis B), ainsi que des réfugiés admis provisoirement (permis F) séjournant en Suisse depuis sept ans ou moins, précise l’OFS.

Ces données ne sont relevées que depuis 2009, sur mandat de l’Office fédéral des migrations (ODM). L’état des données pour cette année s’étant révélé peu fiable, il a été décidé de ne publier aucun résultat la concernant.La majorité des bénéficiaires de l’aide sociale (75%) sont des réfugiés reconnus. Les réfugiés admis provisoirement ne constituent que 20,1% du total.

Parmi les requérants d’asile, on comptait 11 540 bénéficiaires de l’aide sociale au 30 juin 2011, ce qui représente 88% du total des requérants à cette date (13 204). Cette forte proportion s’explique notamment par le fait que les requérants ont l’interdiction de travailler durant trois à six mois selon les cantons, relève l’OFS.