La crise va engloutir des dizaines de milliards de deniers publics. La Confédération a déjà obtenu du parlement le feu vert pour un crédit supplémentaire de 16 milliards de francs au budget 2020. Elle demande une seconde rallonge de 14,9 milliards, dont 14,2 milliards rien que pour l’assurance chômage. Les Chambres fédérales devraient valider cette dépense lors de la session d’été, qui débute mardi à Bernexpo.

En plus de cela, elle garantit des cautionnements pour les PME à hauteur de 40 milliards. Selon les derniers chiffres du Secrétariat d’Etat à l’économie, 15 milliards ont fait l’objet de demandes formelles, dont 13,5 ont été accordés.