A 85 ans, Marie-Eve Volkoff peut marcher sans aide et a toute sa tête. Pourtant, depuis deux semaines, elle ne sort presque plus. «On venait à peine de sortir du confinement et boum, la canicule! C’est plus une vie, pour nous personnes âgées. A partir de 10h du matin, je reste cloîtrée chez moi, volets fermés, jusque vers 15 heures. Je vis une petite existence étriquée. Heureusement, j’ai de la famille et des amis qui viennent me tenir compagnie, ou qui me téléphonent.»