Genève

Alain Berset est invité à intercéder en faveur de Tariq Ramadan auprès d'Emmanuel Macron

250 personnes ont envoyé une lettre ouverte à Alain Berset. Elles lui demandent d'invoquer son droit à la présomption d'innocence de Tariq Ramadan, en détention préventive en France suite à trois plaintes pour viol. Laquelle, selon eux, n'est pas respectée

Lundi matin, le président de la Confédération Alain Berset a reçu un surprenant courrier. Il s’agit d’une lettre ouverte, signée par près de 250 citoyens suisses, lui demandant «d’intercéder en faveur de Tariq Ramadan» auprès des autorités françaises. Alain Berset va en effet rencontrer le président français Emmanuel Macron mercredi à Paris. Ils rappellent le droit à la présomption d’innocence ainsi que celui de «recevoir des soins de santé adéquats». Ce sont les conditions d’incarcération qu’ils dénoncent.

Notre dernier article en date sur l'affaire: La version d’Henda Ayari remise en cause

Toujours en détention préventive

Depuis février dernier, l’islamologue suisse est toujours en détention préventive en France, suite à trois plaintes pour viol. Une quatrième femme a déposé plainte contre lui en Suisse pour ces mêmes faits.

A ce sujet: La justice maintient en détention Tariq Ramadan

Jean Ziegler parmi les signataires

Parmi les signataires connus de cette missive, on trouve Jean et Erica Ziegler, et dans une bien moindre mesure Patrick Flury, du Cartel intersyndical de la fonction publique et Sabine Tiguemounine, conseillère municipale à Meyrin. Des gens de tous horizons professionnels, «dont moins de la moitié sont de confession musulmane», avance son frère Bilal.

Lire également: Les déçus de Tariq Ramadan 

Développement suit.

Publicité