Le vaccin est efficace et sûr, a déclaré Alain Berset. Il a été testé aussi rigoureusement que tout autre vaccin mis sur le marché en Suisse. Après les feux verts récents donnés par d'autres pays comme les États-Unis, la Grande-Bretagne et l'UE, les autorités suisses ont été mises sous pression.

Swissmedic a annoncé samedi matin autoriser l'utilisation du vaccin développé par Pfizer/BioNTech. Il s'agit du premier vaccin contre le coronavirus autorisé en Suisse. La protection est supérieure à 90% sept jours après la deuxième injection, écrit Swissmedic

Selon le conseiller fédéral, les vaccinations «commenceront dans les prochains jours». Les personnes âgées et celles souffrant de certaines maladies ont la priorité. Le Conseil fédéral a réaffirmé que les vaccinations sont gratuites, mais pas obligatoires.

Lire aussi: Swissmedic autorise un premier vaccin contre le coronavirus

La vaccination marque une étape importante dans cette crise, a poursuivi le ministre de la santé. «Mais cela ne résoudra pas tous les problèmes.» Il faudra encore beaucoup de temps pour que suffisamment de personnes soient vaccinées pour maîtriser la pandémie.

Jusque-là, les mesures de protection continueront de s'appliquer comme le port obligatoire du masques, le lavage des mains et la distance sociale.