Les femmes doivent-elles servir sous les drapeaux? Le service civil représente-t-il une discrimination? Peut-on imposer de nouvelles obligations aux femmes alors que les inégalités salariales demeurent? Vaste débat, maintes fois discuté, jamais tranché. Alors que Viola Amherd, cheffe de la Défense, souhaite un minimum de 10% de femmes dans l’armée (il y en a actuellement moins de 1%), que les militaires alertent régulièrement sur la difficulté de maintenir les troupes et que le combat pour l’égalité s’intensifie, un comité croit avoir trouvé la panacée: le «service citoyen».

«Le système actuel est sexiste»

La proposition est simple: hommes comme femmes accomplissent «un service de milice» au bénéfice de «la collectivité et de l’environnement». Au sein de l’armée, du service civil ou de la protection civile. But de l’opération, selon le comité Servicecitoyen.ch: «trouver des solutions aux nouveaux défis», notamment «sanitaires» et «climatique». Mais aussi, affirme-t-il, promouvoir l’égalité.