L'histoire des Allumés commence en fait en 1994 dans le château des Avenières, près de Cruseilles, sur le Salève. Yannick Brodu et sa compagne Stéfania Mattioli ne souhaitaient pas dépenser une fortune pour orner les plafonds de la bâtisse qu'ils habitaient. Ils fabriquèrent donc eux-mêmes des lustres baroques au moyen de tuyaux de plomberie. Et rééditèrent l'exercice à plusieurs reprises pour enfin ouvrir l'atelier-boutique de Carouge. Aujourd'hui, Les Allumés espèrent pouvoir ouvrir une école s'inscrivant dans la même philosophie. Pour l'heure, des discussions avec la municipalité de Carouge sont en cours. Cette dernière manifeste en tout cas un intérêt certain à la démarche des Allumés, puisqu'elle fait figurer chaque année la boutique dans le programme de visites du patrimoine carougeois. Qui plus est, au sein de l'administration communale, une personne chargée des questions de recyclage contribue à fournir l'atelier en métaux divers. Il est vrai que l'espace créatif bénéficie d'une notoriété qui ne cesse de croître. Ne figure-t-il pas dans le guide du Routard ainsi que dans un guide japonais?