Des néonazis pourraient être tentés de célébrer en Suisse le 13e anniversaire de la mort de Rudolf Hess, ex-dauphin d'Adolf Hitler. L'Allemagne a interdit toute manifestation sur son sol. La police allemande a procédé jeudi, jour anniversaire, à des interpellations. Des réunions de skinheads sont prévues en Suisse dès aujourd'hui et jusqu'à dimanche, sans relation apparente avec le cas «Rudolf Hess».

La police fédérale suisse n'écarte cependant pas la possibilité que des néonazis allemands se joignent aux rassemblements de leurs homologues helvétiques, qui pourraient se transformer en odes au dignitaire nazi (condamné à la réclusion à perpétuité, Rudolf Hess s'est pendu le 17 août 1987 dans sa cellule de Berlin). La police fédérale a averti les cantons de cette éventualité.

L'an dernier, un groupe de 100 skinheads, parmi lesquels des Allemands, avaient essayé de manifester devant l'ambassade d'Allemagne à Berne.

La police fédérale ne tient pas à donner plus d'informations sur les lieux où des néonazis suisses ont prévu de se réunir ce week-end.

A. M. avec l'AFP