C’est à La Fraîche, un bistrot associatif du quartier de Saint-Jean, et à la cool, que le conseiller d’Etat genevois vert, Antonio Hodgers, a annoncé à la presse, mardi, qu’il brigue un troisième et dernier mandat aux élections de 2023. Il se présentera le 21 mai à la candidature devant le congrès des Vert·e·s, dont la stratégie est de maintenir leurs deux sièges au gouvernement. Voilà pour l’image: un conseiller d’Etat ouvert, sympa, à vélo, ancré dans la réalité urbaine. Un type normal.