revenu

Après les dépenses obligatoires, les ménages suisses disposent de 6984 francs par mois en moyenne

Le revenu disponible des Suisse après avoir payé impôts et primes d'assurance maladie (qui représentent 30% du revenu brut en moyenne) varie fortement selon les ménages. En moyenne, il a toutedois  baissé en 2017 par rapport à l'année précédente, relève l'OFS mardi

Les ménages suisses disposaient en moyenne d'un revenu mensuel de 6984 francs en 2017, après déduction des dépenses obligatoires comme les impôts ou les primes maladie. Ils ont consacré la plus grande partie de cette somme pour se loger, se déplacer et se nourrir.

Le revenu disponible des ménages – composés en moyenne de 2,2 personnes – a baissé sur un an. En 2016, il était encore de 7124 francs, selon les chiffres publiés mardi par l'Office fédéral de la statistique. Le revenu disponible varie fortement en fonction du type de ménage. Il se montait à 9787 francs par mois en moyenne chez les couples avec enfants de 2015 à 2017 et à 3417 francs dans les ménages d'une personne de 65 ans et plus.

Lire aussi: Ces familles qui vivent sur le fil

Le revenu brut moyen des ménages, soit 9917 francs en 2017, est composé pour près des trois quarts par le revenu du travail, suivi des rentes et des prestations sociales (20%). Le rendement de la fortune ne joue qu'un rôle secondaire, avec une part de 5% du revenu brut.

Les pensions alimentaires ont contribué pour 1,6% à cette somme. Pour un ménage sur quatre, surtout des familles monoparentales, elles représentent un quart du revenu brut.

Dépenses pour le logement

En 2017, les ménages ont consacré 53,3% du revenu brut aux dépenses de consommation. Les dépenses pour le logement et l’énergie, soit 1463 francs en moyenne par mois, sont celles qui ont pesé le plus sur leur porte-monnaie. Suivent 742 francs pour les transports, 579 francs pour la restauration et l'hôtellerie et 577 francs pour les loisirs et la culture.

S'y ajoutent 636 francs dévolus à l'alimentation et aux boissons. Dans le détail, de 2015 à 2017, les ménages composés d’une personne de moins de 65 ans ont dépensé 351 francs de leur revenu brut pour ce poste.

Les ménages avec trois enfants ou plus y ont consacré 1082 francs. Ces derniers ont dépensé presque quatre fois plus que les ménages d’une personne à l'achat de viande (232 francs contre 62 francs).

30% du revenu brut consacré aux dépenses obligatoires

Les dépenses obligatoires ont atteint 2933 francs, soit près de 30% du revenu brut. Parmi elles, près de 12% du revenu brut a été consacré aux impôts, soit 1155 francs par mois en moyenne.

Les cotisations aux assurances sociales ont représenté 9,5% du revenu brut, les primes de l’assurance-maladie obligatoire 6,5% et les pensions alimentaires 1,9%. Enfin, les Suisses mettent de l'argent de côté. En moyenne, ils ont consacré 1428 francs par mois à leur épargne.

Lire également: Le coût de la santé plafonné pour les ménages vaudois

Publicité