Avec 58 000 Ukrainiens et 500 réfugiés qu’elle s’est engagée à prendre depuis la Moldavie, la Suisse affiche complet. Et à ce stade, il ne lui sera pas possible de s’engager sur un nouveau «quota» de migrants qui arriveraient en Italie ou à Malte après des sauvetages en mer. C’est le message qu’elle a passé ce lundi à la Commission européenne et aux Etats membres réunis à Bruxelles pour faire des promesses d’accueil volontaires aux «Med5» que sont l’Italie, Malte, Chypre, la Grèce et l’Espagne.