Dans la nuit du 12 au 13 juillet 2021, Bernd frappe Zurich. Les rues sont transformées en rivières, les vents atteignent 100 km/h, beaucoup d’arbres tombent, des fenêtres volent en éclats. La soirée hante toujours la mémoire des habitants de la ville, qui n’avaient plus connu pareil déchaînement depuis Lothar en 1999. Une année plus tard, l’heure était ce mercredi au bilan pour les services forestiers de la cité. Qui ont emmené la presse – comme pour commémorer l’événement sous une pluie battante – se rendre compte de la situation sur le terrain.