Santé 

Après Vaud, le plafonnement des primes LAMal s’invite à Genève

Le 19 mai, les Genevois voteront sur l’initiative socialiste qui veut limiter les primes d’assurance maladie à 10%. Le Conseil d’Etat propose un contre-projet politiquement lié à la réforme de l’imposition des entreprises, mais indépendant juridiquement

Plafonner les primes d’assurance maladie à 10% du revenu imposable et demander à l’Etat d’assumer le reste? Après Vaud, qui expérimente cette mesure depuis janvier, Genève se pose à son tour la question. Le 19 mai, les électeurs auront le choix entre deux propositions. D’un côté, une initiative du Parti socialiste qui s’aligne sur le modèle vaudois. De l’autre, un contre-projet du Conseil d’Etat genevois, négocié dans le cadre de la réforme cantonale de la fiscalité des entreprises (RFFA), qui prévoit une augmentation des subsides destinés à la classe moyenne.

Lire aussi: Le PS donne un mois aux cantons pour réévaluer leurs seuils de subsides