> La promesse des platanes d’Yverdon (6/6)

Comme beaucoup d’arbres plantés dans les villes aujourd’hui, ces 32 jeunes individus, qui datent de l’époque Expo.02, ont partie liée avec la mobilité. Leur place est comptée au millimètreArticle paru le 10/07/2010

> Le tilleul de la liberté jurassienne (5/6)

Il a presque 200 ans. Cet arbre est le dernier représentant de la France révolutionnaire encore debout. Et alors? Les Delémontains ne font pas toute une histoire de ce gamin toujours vertArticle paru le 09/07/2010

> Les peupliers d’Italie, hautes flammes biennoises (4/6)

Les peupliers d’Italie ont signalé les ports, bordé les eaux canalisées, verdi les cités des années 1960. Ils ont été utiles, puis à la mode et ne le sont plus. Sauf à BienneArticle paru le 08/07/2010

> A fleur d’écorce, le cèdre de Beaulieu (3/6)

Passé du jardin clos de la cure à la dure vie de la rue, cet arbre-là, un vrai monument lausannois, est désormais sous haute surveillance. Récit d’un débarquement passé et à venirArticle paru le 07/07/2010

> Une armée de platanes à Martigny (2/6)

Dans le ventre creux de ces essences charnues et très résistantes, on entend les échos d’une place au fort accent du Sud, d’allure peu ordinaire en terres valaisannesArticle paru le 06/07/2010

> Près de la basilique de Genève, un vieux paulownia émouvant (1/6)

Vénérable, cet arbre à moignons a l’allure d’un acteur de série B qui , même criblé de balles, tient encore debout d’interminables secondes face à la caméra. Portrait d’un hérosArticle paru le 05/07/2010