A lire après l'analyse du geste d'Assura, une interview de son directeur général Ruedi Bodenmann, qui critique les assureurs en jugeant que leur façon de fixer les primes est parfois trop prudente, au détriment de leurs clients