Le Conseil fédéral ne tranchera qu’après décembre sur l’achat de nouveaux avions de combat. Il a fixé mercredi la suite du calendrier concernant le remplacement de la flotte de Tiger. Ueli Maurer devra auparavant remettre son rapport sur la politique de sécurité.

Le report de la décision n’a rien à voir avec la polémique sur le secret bancaire, a précisé le président de la Confédération Hans-Rudolf Merz devant la presse. Il serait très dangereux de lier deux dossiers différents, a-t-il ajouté.

Plusieurs médias avaient évoqué l’hypothèse d’une mesure de rétorsion face aux pressions françaises et allemandes concernant le secret bancaire. Saab, Dassault et Eurofighter sont sur les rangs pour le remplacement des Tiger. Le coût des nouveaux appareils est estimé à 2,2 milliards de francs.

«On ne peut échanger le secret bancaire contre un avion de combat», a souligné Hans-Rudolf Merz. mercredi devant la presse.