Prix Nobel de la paix et leader de l’opposition birmane, Aung San Suu Kyi devrait faire un crochet par Berne, le 15 juin, pour rendre visite aux Chambres fédérales. Elle devrait aussi rencontrer le Conseil fédéral, croit savoir le quotidien zurichois NZZ. L’opposante birmane sera à Genève le 14 juin, au Bureau international du travail, le BIT.

La Suisse ne semble pourtant pas avoir joué de rôle particulier dans le processus de libération d’Aung San Suu Kyi. Sa possible visite des autorités suisses pourrait être une marque de reconnaissance au «pays gardien des conventions de Genève», relève un diplomate.