Avantages

- Ouverture aux entreprises suisses d'un marché de plus de 1000 milliards de francs

- Les entreprises suisses pourront exporter depuis la Suisse, sans devoir créer une filiale dans l'UE

- Les communes, les cantons et la Confédération recevront des offres plus concurrentielles,

plus variées et plus avantageuses économiquement. Le bénéficiaire final n'est autre que

le contribuable

Inconvénients

- Les entreprises suisses seront confrontées à une concurrence accrue des entreprises étrangères

- Nouvelles tâches administratives: les collectivités publiques suisses devront respecter les règles de l'OMC