Avantages

- Les scientifiques suisses proposent ou dirigent formellement des projets de recherche européens

- Compétitivité renforcée pour les PME suisses qui accèdent aux résultats de la recherche européenne et peuvent développer rapidement de nouveaux produits

- Aujourd'hui déjà, 60% de l'argent investi en Europe revient en Suisse au gré de l'attribution de projets à des institutions établies en Suisse. A l'avenir, ce taux pourrait atteindre 70 ou 80%

Inconvénients

- Coût de 63 millions à la charge du budget de la Confédération

- L'accord, centré sur le 5e programme-cadre de l'UE, est limité à deux ans