Le think tank Avenir Suisse empoigne la Métropole lémanique et formule quatorze propositions «pour une gouvernance métropolitaine», avec en point de mire l’adaptation de la région lémanique et de ses économies régionales, note l’ATS.

Parmi ses réflexions: une police unique ou un musée d’art contemporain centralisé. La fondation d’obédience libérale prône le «développement d’une gouvernance métropolitaine efficace», a précisé mardi Avenir Suisse dans son communiqué.

«Face à la complexité des problèmes liés aux frontières, à l’enchevêtrement institutionnel, aux couches législatives multiples, au nombre d’acteurs régionaux […], nul ne sait vraiment comment gouverner ce type d’ensemble territorial», constate la fondation.