Les premiers essais en vol réalisés par l’armée début mai en Suède sur le prototype du futur Gripen n’ont rien révélé de surprenant, selon Ueli Maurer. Le conseiller fédéral a rejeté lundi les informations de la presse dominicale faisant état de lacunes et s’est agacé de ces fuites.

Les principales modifications sur le prototype E/F de l’avion de combat suédois ont été apportées par rapport à la précédente version C/D du Gripen, a indiqué le chef du Département fédéral de la défense (DDPS) devant les médias réunis à la caserne de Jassbach (BE).

Les différentes améliorations pourront intervenir jusqu’en 2018, date de livraison du premier avion de combat par le constructeur suédois Saab.

La presse dominicale a rapporté ce week-end que seules 7 des 98 retouches souhaitées par la Suisse sur le prototype E/F du Gripen avaient été installées.